COTTA S. de Lucéram

COTTA seigneurs de Lucéram_Comté de Nice_États de Savoie
Réf. : COA98369

COTTA S. DE LUCÉRAM

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

COTTA S. de Lucéram
Comté de Nice
Duché de Savoie
France

Seigneurs de Lucéram, 1700.
Lucéram fut le fief des Cotta de Nice.

Armoiries:
" D'or à l'aigle éployée de sable, chargé en coeur d'un bouclier de gueules surchargé d'une cotte de maille d'argent ".

Sources:
- Armorial Nice, par J. Casal, 1903.
- Bibliothèque Patrimoniale Roman Gary, Nice.

Note:
Lucéram est une commune française située dans le département des Alpes-Maritimes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.


***********
Comté de NICE.
Le Comté de Nice ou Countea de Nissa (niçois) appelé aussi Contea di Nizza (italien) est un ancien domaine vassal des Comtes et Ducs de Savoie.

La Dédition de Nice à la Savoie par la Provence en 1388, accueil le comte de Savoie Amédée VII le Rouge sous l’influence de Jean Grimaldi de Bueil, commandant de la garnison de Nice.

Le Pouvoir savoyard administre le nouveau comté sous l’autorité d’un gouverneur et anobli une partie de la population du comté de Nice qui rend hommage et prêtèrent serment de fidélité au représentant du comte de Savoie.

Amédée VII lance la création d'une nouvelle noblesse avec attribution d’armoiries qui se développera tout particulièrement au 17e et 18e siècle pour prendre fin en 1860.

Joseph Casal (1856-1930), niçois d’origine, s’intéressa au dépouillement des archives de l’ancien comté de Nice et fit paraître des extraits de son précieux travail, avec illustrations dans l’« Armanac niçart », revue fondée en 1903 avec Jules Eynaudi et Victor Rolland.
Son « Armorial nobiliaire et historique de l’ancien Comté de Nice et des Alpes-Maritimes » propose les armoiries des familles et des communes minutieusement coloriées à la gouache.
Avec l’autorisation du Conservateur de la Bibliothèque municipale de Nice.

* Lionel Sandoz, artiste-peintre héraldiste, auteur d’une exposition des « Armories des vieilles familles du Comté de Nice » au Palais Masséna en 1989, vous propose :

1. Un magnifique fac-similé aquarellé sur papier Vélin d’Arches (format A4) de ce blason
ou
2. Une réalisation infographique du document que vous recevrez sur votre boîte mail.


Généralités

COTTA de Saint-Grat de Lucéram ! Que dire sur COTTA de Saint-Grat de Lucéram ?
« Au temps qui détruit tout, l'homme répond par l'image »

COTTA de Saint-Grat de Lucéram est un nom qui s'accompagne d'un blason.
Origine du blason " COTTA de Saint-Grat de Lucéram " : " Armorial Nice. (J. Casal, 1902) (Bibl. mun. de Nice), France (i) "
Sont-ils tous descendants d'un ancêtre commun qui s'appelait « COTTA de Saint-Grat de Lucéram. »
L'origine du nom de famille COTTA de Saint-Grat de Lucéram n'est pas une personnification du hasard.
A la vérité, les COTTA de Saint-Grat de Lucéram ont, eux aussi, écrit l'histoire, à l'ombre de grands personnages.
Et, les armoiries COTTA de Saint-Grat de Lucéram ne suffisent pas à expliquer les raisons de votre curiosité.
Toutes images « COTTA de Saint-Grat de Lucéram », dans l'écoulement du temps, symbolisent la permanence des COTTA de Saint-Grat de Lucéram dans l'Histoire.
Le sceau des COTTA de Saint-Grat de Lucéram scelle ainsi, la charte de la position « mortel immortel » de cette famille ?...

Héraldique COTTA de Saint-Grat de Lucéram.
Un désastreux préjugé hérité de la Révolution, laissa penser que les armoiries étaient l'apanage de la noblesse.
Les nobles ne furent pas les seuls à posséder leurs blasons.
Les Etats, les villes, les provinces, les corporations, les ecclésiastiques, les laïques, les roturiers, etc. eurent leurs armoiries.
De nos jours, toute personne qui le désire, peut porter et arborer un blason.
Trop souvent, l'héraldique est considérée comme une discipline dominée des prétentions nobiliaires.
En fait, le blason permet d'identifier une famille, une personne.
Donner un « état civil » à de nombreux objets : œuvre d'art, antiquités, vaisselles, livres, etc., tout en les datant.

COTTA de Saint-Grat de Lucéram « Droit d'images ».
Chacun peut découvrir que son nom a laissé un « droit d'images » qui nous vient de l'Antiquité.
On nommait ainsi, en droit romain, le privilège par les patriciens seuls d'exposer,
sous l'atrium de leur maison, leur propre image et celles de leurs ancêtres.
Dans certains cas, on brisait les images de ses ancêtres et on les jetait à terre pour les fouler aux pieds.
C'est ce que l'on fit plus tard avec tous les blasons et armoiries de France pendant la Révolution de 1789.


PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE