logo

LEJEUNE

LEJEUNE_Baronnie de Réville. Normandie._France (2)
Réf. : COA96230

LEJEUNE

22.90TTC

22.90TTC

Format souhaité ( Plus de détails ? )

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

LEJEUNE
Baronnie de Réville
Normandie
France

Armoiries:
" De sable, à un jeune cerf au naturel. "
alias:
" De sable, à un cerf d'argent. " (Nicolas, prieur de Ségrisfontaine, 1696.)

Sources:
- Armorial général de France, Normandie, Paris, par Charles d'Hozier, 1696-1710.

Note:
La baronie de Réville appartenait à l'abbaye de Fontaine-Daniel qui possédait le premier fief noble de cette commune, ainsi qu'on le voit dans un aveu rendu au roi le 1er septembre 1517.
Cet aveu renferme un passage ainsi conçu : Sous la souveraineté du roi notre sire, en son duché de Normandie, nous humbles religieux et couvent de l'abbaye et monastère de N. D. de Fontaine-Daniel de l'ordre de Citeaux, confessons et avouons tenir un fief ou membre de fief Haubert, franchement et noblement à gage pleige, cour et usage, situé et assis en la vicomté de Valognes, dont le chef est assis en la paroisse de Réville et s'étend aussi dans celles d'Anneville-en-Saire, Gatteville, Tocqueville et environs et eu icelui fief avons hommes, hommages, etc., et avons manoir, maison, chapelle en icelui, et domaine y attenant, contenant dix à douze vergées de terre, tant en jardin, pré, que terre secque, au dit lieu de Réville, lequel manoir est fort caduc, à l'occasion des anciennes guerres ; et à cause de notre fief, avons droit de gravage, etc. (Wikipédia)


Autres blasons:
***
LEJEUNE
Paris
France
Armoiries:
" De gueules, à cinq alérions d'argent posés 2, 1 et 2. "
alias:
" D'argent à cinq alérions de gueules. "
***
LEJEUNE
Normandie
France
Armoiries:
" D'azur, à un aiglon s'essorant d'or, regardant un soleil de même mouvant de l'angle dextre du chef. "
***
LEJEUNE
Bourgogne
France
- Louis, procureur en 1696.
Armoiries:
" De gueules, à un petit enfant nu et debout d'argent chargé d'une étoile d'or. "
***
LEJEUNE
Strasbourg (Alsace).
France
Armoiries:
" Coupé: au 1, parti d'or, au dextrochère gantelé de sable mouvant de senestre, et des Barons-Militaires, au 2, d'azur, à une tête de Minerve de profil d'or. "
***
LEJEUNE
Noblesse
France
Armoiries:
" Fretté, semé de fleurs-de-lys (seul ou au 1, 4 d'un écartelé). "
***
LEJEUNE DE LA FURJONNIÈRE
Anjou
France
Armoiries:
" De gueules, à un créquier d'argent, et sur la première feuille du créquier à droite, un petit écusson, aussi d'argent à deux fasces de sable. "
***
LEJEUNE
- Louis-François Lejeune, colonel au corps impérial du génie, aide de camp du prince vice-connétable, baron de l'Empire par lettres patentes du 6 octobre 1810.
Armoiries :
" Coupé, au premier parti à dextre d'or au dextrochère gantelé de sable, mouvant à sénestre, tenant un compas ouvert du même ; à sénestre de gueules au signe des barons tirés de l'armée, au deuxième d'azur à la tête de Minerve en profil d'or. "
***
LEJEUNE
- Famille du ban de Herve dont Plusieurs membres, nés à Thimister, parvinrent dans le courant du XVIIIme siècle à de hautes dignités ecclésiastiques.
Armoiries:
" D’argent à La rose de gueules barbée de sinople.
- Cimier: la rose de de l’écu tigée et feuillée de deux pièces de sinople
***
LEJEUNE
- Jean Lejeune, né à Limbourg en 1713, prévôt de sa ville natale en 1753 y est décédé en 1786.
Armoiries:
" Ecartelé : au 1 et 4 de gueules à la croix dentelée d’argent, accompagnée au second quertier d’un croissant d’or ; au 2 et 3 d’argent au lion de gueules, la queue en sautoir. "
***
LEJEUNE de SCHIERVEL olim de SCHIERVEL
Cette famille obtjnt vraisemblablement concession de noblesse du Saint Empire dans les dernières années du XVIII siècle.
Louis de Schiervel, né à Fouron le Comte en 1783, fils de Pierrè Lébnard de Schiervel, avocat, propriétaire en 1790 du château et fief d’Altenbroeck au comté de Dalhem, petit fils de Léonard de Schiervel, échevin de Henri Chapelle, obtint le 18 juillet 1842, reconnaissance de noblesse en Belgique et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogeniture.
Armoiries:
" D’azur à la fasce d’argent accompagnée de deux trèfles du même, un en chef, un en pointe. *
- Couronne: à sept perles (pour le titulaire).
Support: deux lions au naturel lampassés de gueules (pour le titulaire). Casque couronné sans Cimier.
- Lambrequins: d’azur et d’or (pour les autres membres).
Cette famille est éteinte.
J A. M. F. X. LEJEUNE, époux de la dernière descendante, obtint par arrêté royal du 12 janvier 1891 l’autorisation d’adjoindre le nom de Schiervel au sien.
Concession de noblesse héréditaire en 1892.
Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1984.


*******
Généralités
LEJEUNE ! Que dire sur LEJEUNE ?
« Au temps qui détruit tout, l'homme répond par l'image »
LEJEUNE est un nom qui s’accompagne d’un blason.
Origine du blason " LEJEUNE " : " Normandie, Baronnie de Réville (Armorial de France (d'hozier, 1696-1710), France (ii) "
Sont-ils tous descendants d’un ancêtre commun qui s’appelait LEJEUNE.
L’origine du nom de famille LEJEUNE n’est pas une personnification du hasard.
A la vérité, les LEJEUNE ont, eux aussi, écrit l’histoire, à l’ombre de grands personnages.
Et, les armoiries LEJEUNE ne suffisent pas à expliquer les raisons de votre curiosité.
Toutes images « LEJEUNE », dans l’écoulement du temps, symbolisent la permanence des LEJEUNE dans l’Histoire.
Le sceau des LEJEUNE scelle ainsi, la charte de la position « mortel immortel » de cette famille ?...
Héraldique LEJEUNE.
Un désastreux préjugé hérité de la Révolution, laissa penser que les armoiries étaient l’apanage de la noblesse.
Les nobles ne furent pas les seuls à posséder leurs blasons.
Les Etats, les villes, les provinces, les corporations, les ecclésiastiques, les laïques, les roturiers, etc. eurent leurs armoiries.
De nos jours, toute personne qui le désire, peut porter et arborer un blason.
Trop souvent, l’héraldique est considérée comme une discipline dominée des prétentions nobiliaires.
En fait, le blason permet d’identifier une famille, une personne.
Donner un « état civil » à de nombreux objets : œuvre d’art, antiquités,vaisselles, livres, etc., tout en les datant.
LEJEUNE « Droit d’images ».
Chacun peut découvrir que son nom a laissé un « droit d’images » qui nous vient de l’Antiquité.
On nommait ainsi, en droit romain, le privilège par les patriciens seuls d’exposer,
sous l’atrium de leur maison, leur propre image et celles de leurs ancêtres.
Dans certains cas, on brisait les images de ses ancêtres et on les jetait à terre pour les fouler aux pieds.
C’est ce que l’on fit plus tard avec tous les blasons et armoiries de France pendant la Révolution de 1789.


PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE