GONZÁLEZ

GONZALEZ_Andalucia_España (iv)
Réf. : COA93995

GONZÁLEZ

29.90TTC

29.90TTC

Format souhaité ( Plus de détails ? )

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

GONZÁLEZ
Andalucía
España

Familia nativa de Osuna.

Escudo de armas:
" En plata, dos arboles de sinople, frutados de gules. Bordura de gules, con cuatro lobos de sable, uno cada canton ".?
alias:
" En campo de plata, dos pinos de sinople frutados de oro; bordura de oro con cuatro lobos, de sable ".?

Nota:
Nombre patronímico derivado del nombre propio "Gonzalo* que está extendido por toda España.
Numerosos genealogistas y heraldistas se esforzaron por explicar el origen de estas diferentes familias, como si los González fueran el nombre de un linaje único.
Los "González" no designan nada más que el hijo o el descendiente de un "Gonzalo", y numerosas familias de orígenes diferentes la utilizaron como patronímico.

El más antiguo González conocido en la historia se remonta a Hermenelgido González del Valle Díaz-Rivera, noble, vivo en el año 792 (Diccionario heráldico y genealógico de lidos Spañoles y Álamos/ por Alberto y Arturo García Carraffa).

En Andalucía se cita a Fernán I González, conde de Castilla, nacido en 900, muerto en 970, a su descendiente Fernán II González, conde de Conde de Castilla, caballero, nacido en 932 y muerto también en 970 (Cien Españoles Célebres).

Gustios González y el conde Fernán González de Castilla eran grandes caballeros citados en la célebre batalla de Hacinas contra los moros (970), dirigida por el jefe militar y estadista árabe Almanzor o Al-Mansur. Ambos murieron durante la batalla por un príncipe africano moro.

*****

GONZÁLEZ
Andalousie
Espagne

Famille d'Osuna.

Armoiries:
" D'argent à deux arbres (pommiers) de sinople fruités de gueules; à la bordure de gueules chargées de quatre loups marchant de sable, un dans chaque canton ".
alias
" D'argent, à deux pins de sinople fruités d'or: borure d'or à quatre loups de sable ".

Note:
Nom patronymique dérivé du nom propre "Gonzalo* qui est répandu dans toute l'Espagne.
De nombreux généalogistes et héraldistes s'efforcèrent d'expliquer l'origine de ces différentes familles, comme si les González étaient le nom d'une lignée unique.
Les "González" ne désigne rien d'autre que le fils ou le descendant d'un "Gonzalo", et de nombreuses familles d'origines différentes l'eurent utilisée comme patronyme.

Le plus ancien González connu cité dan l'histoire remonte à Hermenelgido González del Valle Díaz-Rivera, noble, vivant en l'an 792 (Diccionario heráldico y genealógico de apellidos españoles y americanos / por Alberto y Arturo García Carraffa).

En Andalousie, on cite Fernán I González, Conde de Castilla, né en 900, mort en 970, son descendant Fernán II González, Conde de Conde de Castilla, Chevalier, né en 932 et mort aussi en 970 (Cien españoles célebres).

Gustios González et le comte Fernán González de Castille étaient de grands chevaliers cités dans la célèbre bataille d'Hacinas contre les Maures (970) ayant à leurs tête le chef militaire et homme d'État arabe Almanzor ou Al-Mansur. Tous deux furent tués au cours de la bataille par un prince africain maure.



































































































Généralités:
GONZALEZ ! Que dire sur GONZALEZ ?
« Au temps qui détruit tout, l'homme répond par l'image »
GONZALEZ est un nom qui s’accompagne d’un blason.
Origine du blason " GONZALEZ " : " Sevilla, España "
Sont-ils tous descendants d’un ancêtre commun qui s’appelait GONZALEZ.
L’origine du nom de famille GONZALEZ n’est pas une personnification du hasard.
A la vérité, les GONZALEZ ont, eux aussi, écrit l’histoire, à l’ombre de grands personnages.
Et, les armoiries GONZALEZ ne suffisent pas à expliquer les raisons de votre curiosité.
Toutes images « GONZALEZ », dans l’écoulement du temps, symbolisent la permanence des GONZALEZ dans l’Histoire.
Le sceau des GONZALEZ scelle ainsi, la charte de la position « mortel immortel » de cette famille ?...
Héraldique GONZALEZ.
Un désastreux préjugé hérité de la Révolution, laissa penser que les armoiries étaient l’apanage de la noblesse.
Les nobles ne furent pas les seuls à posséder leurs blasons.
Les Etats, les villes, les provinces, les corporations, les ecclésiastiques, les laïques, les roturiers, etc. eurent leurs armoiries.
De nos jours, toute personne qui le désire, peut porter et arborer un blason.
Trop souvent, l’héraldique est considérée comme une discipline dominée des prétentions nobiliaires.
En fait, le blason permet d’identifier une famille, une personne.
Donner un « état civil » à de nombreux objets : œuvre d’art, antiquités,vaisselles, livres, etc., tout en les datant.
GONZALEZ « Droit d’images ».

Chacun peut découvrir que son nom a laissé un « droit d’images » qui nous vient de l’Antiquité.
On nommait ainsi, en droit romain, le privilège par les patriciens seuls d’exposer,
sous l’atrium de leur maison, leur propre image et celles de leurs ancêtres.
Dans certains cas, on brisait les images de ses ancêtres et on les jetait à terre pour les fouler aux pieds.
C’est ce que l’on fit plus tard avec tous les blasons et armoiries de France pendant la Révolution de 1789.


PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE