ABAD

ABAD_Alicante_España (1)
Réf. : COA5

ABAD

29.90TTC

29.90TTC

Format souhaité ( Plus de détails ? )

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

ABAD
Alicante
Corona catalán-aragonesa. España.

Escudo de armas :
En azur, un castillo de oro. Bordura de gules, con ocho aspas del mismo metal.

Fuentes heráldicas :
- Repertorio de Blasones de la Comunidad Hispánica + Apéndice (Instituto Salazar y Castro, Vicente de Cadenas y Vicent, Hidalguía, 1987).

Etimología :
Hay dos posibilidades para el nombre Abad, dependiendo de su origen geográfico.
O es un nombre árabe que significa siervo (de Dios): árabe `abd,` abbâd.
O es un nombre del sur o del suroeste (variante: Abat), del latín abbate = abad, que dirige una abadía.
Puede que nos sorprenda este apellido, ya que los abades no se reproducen, en principio.
Pero, por un lado, este no era necesariamente el caso en la Edad Media y, por otro lado, cabe señalar que el nombre abad también designaba en la sociedad medieval funciones que no eran en absoluto religiosas.
Finalmente, a veces puede ser un apodo, el sirviente de un abad o una persona dependiente de un abad, una abadía con respecto a los derechos señoriales.
Finalmente, observemos que, en el país gascón, había abades laicos, encargados de recoger los diezmos.


**********
Généralités :
ABAD ! Que dire sur ABAD ?
« Au temps qui détruit tout, l'homme répond par l'image » (Michel Tournier)
« ABAD est un nom qui s’accompagne d’un blason » (España , España (ii))
Sont-ils tous descendants d’un ancêtre commun qui s’appelait ABAD.
L’origine du nom de famille ABAD n’est pas une personnification du hasard.
A la vérité, les ABAD ont, eux aussi, écrit l’histoire, à l’ombre des grands personnages ; et les armoiries ABAD ne suffisent pas à expliquer les raisons de votre curiosité.
Toutes images ABAD , dans l’écoulement du temps, symbolisent la permanence des ABAD dans l’Histoire.
Le sceau des ABAD scelle ainsi, la charte de la position « mortel immortel » de l’homme ?...
Héraldique ABAD.
Un désastreux préjugé hérité de la Révolution, laissa penser que les armoiries étaient l’apanage de la noblesse.
Les nobles ne furent pas les seuls à posséder leurs blasons.
Les Etats, les villes, les provinces, les corporations, les ecclésiastiques, les laïques, les roturiers, etc. eurent leurs armoiries.
De nos jours, toutes personnes qui le désirent, peut porter et arborer un blason.
Trop souvent, l’héraldique est considérée comme une discipline dominée soit par des prétentions nobiliaires, soit par des préoccupations symboliques ou ésotériques, soit par l’effet « bling bling ».
En fait, le blason permet d’identifier une famille, une personne ; en outre de donner un « état civil » à de nombreux objets : œuvre d’art, antiquités, vaisselles, livres, etc., tout en les datant.
ABAD « droit d’images ».
Chacun peut découvrir que son nom a laissé un « droit d’images » qui nous vient de l’Antiquité.
On nommait ainsi, en droit romain, le privilège possédé, à l’origine, par les patriciens seuls d’exposer, sous l’atrium de leur maison, leur propre image et celles de leurs ancêtres.
Dans certains cas, on brisait les images de ses ancêtres et on les jetait à terre pour les fouler aux pieds.
C’est ce que l’on fit plus tard pour les armoiries des nobles qui avaient mérité la dégradation et la perte de leur blason.


PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE