ZABARELLA

ZABARELLA_Padoue_Italie  (1)
Réf. : COA17089

ZABARELLA

19.90TTC

19.90HT


Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

ZABARELLA
Padoue
Italie

Armoiries :
" D'azur, à la bande de gueules, bordée d'or, chargée de trois étoiles du même et côtoyée de quatre autres étoiles aussi d'or (les comtes du nom portent ces armes posées sur l'estomac d'une aigle éployée de sable en champ d'or) ".

Sources:
- Armorial d'Europe par J.B.Rietstap (Gouda, 1884, Berlin, 1934) (Gouda, 1887, Berlin 1937).
- Armorial général J.B. Rietstap illustré par Victor et Henri Rolland (1903-1926). Colorisé par Lionel Sandoz (1993-2002).


**********************************************
Generalità :
"Veniamo tutti da un re e da un impiccato"
Zabarella ! Che cosa dire sul cognome Zabarella ?
" Al tempo che tutto distrugge, l'uomo risponde per l'immagine"
Zabarella è un cognome che si accompagna ad un blasone ed inalbera le « armi gentilizie ».
Origine della stemma Zabarella : Italia.
Zabarella sono tutti discendente di un antenato comune che si chiamava Zabarella .
L'origine del cognome Zabarella non è un determinativo frutto del caso, infatti ciascun rappresentante della famiglia ha scritto la storia all'ombra dei grande personaggi, rientrando egli stesso in una condizione di mortalità - immortalità.
Araldica dei Zabarella
Le rivoluzioni hanno lasciato in eredità l'erroneo pregiudizio che gli stemmi araldici fossero appannaggio della nobiltà e che l'araldica sia, ancora oggi, una disciplina dominata da pretese nobiliari. In realtà nel passato non furono solo le classi nobili a possedere blasoni gentilizi, bensì anche gli Stati, le città, le province, le corporazioni, gli ecclesiastici, i laici, i plebei, ecc. ebbero stemmi e armi rappresentati sugli scudi.
Attraverso lo studio dell'araldica si può quindi risalire alla storia della propria famiglia e, qualora si desideri, fregiarsi di uno scudo con lo stemma che identifica il ceppo di appartenenza. Nel contempo si può avere la possibilità di attribuire uno " stato civile " ed una precisa datazione a numerosi oggetti quali opere d'arte, reperti antichi, stoviglie, libri, ecc..
Zabarella " Diritto di immagine."
Ciascuno di noi può scoprire che il suo nome ha un " diritto di immagine" lasciatoci dall'antichità.

****************************************************
Généralités :
Zabarella ! Que dire sur Zabarella ?
« Au temps qui détruit tout, l'homme répond par l'image » (Michel Tournier)
« Zabarella est un nom qui s’accompagne d’un blason » ( , )
Sont-ils tous descendants d’un ancêtre commun qui s’appelait Zabarella.
L’origine du nom de famille Zabarella n’est pas une personnification du hasard.
A la vérité, les Zabarella ont, eux aussi, écrit l’histoire, à l’ombre de grands personnages ; et les armoiries Zabarella ne suffisent pas à expliquer les raisons de votre curiosité.
Toutes images « Zabarella », dans l’écoulement du temps, symbolisent la permanence des Zabarella dans l’Histoire.
Le sceau des Zabarella scelle ainsi, la charte de la position « mortel immortel » de cette famille ?...
Héraldique Zabarella.
Un désastreux préjugé hérité de la Révolution, laissa penser que les armoiries étaient l’apanage de la noblesse.
Les nobles ne furent pas les seuls à posséder leurs blasons.
Les Etats, les villes, les provinces, les corporations, les ecclésiastiques, les laïques, les roturiers, etc. eurent leurs armoiries.
De nos jours, toute personne qui le désire, peut porter et arborer un blason.
Trop souvent, l’héraldique est considérée comme une discipline dominée soit par des prétentions nobiliaires, soit par des préoccupations symboliques ou ésotériques, soit par l’effet « bling bling ».
En fait, le blason permet d’identifier une famille, une personne ; en outre de donner un « état civil » à de nombreux objets : œuvre d’art, antiquités, vaisselles, livres, etc., tout en les datant.
Zabarella « Droit d’images ».
Chacun peut découvrir que son nom a laissé un « droit d’images » qui nous vient de l’Antiquité.
On nommait ainsi, en droit romain, le privilège possédé, à l’origine, par les patriciens seuls d’exposer, sous l’atrium de leur maison, leur propre image et celles de leurs ancêtres.
Dans certains cas, on brisait les images de ses ancêtres et on les jetait à terre pour les fouler aux pieds.
C’est ce que l’on fit plus tard pour les armoiries des nobles pendant la Révolution Française.


PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE