logo

SAINT-ASTIER

SAINT-ASTIER_Périgord_France (2)
Réf. : COA119842

SAINT-ASTIER

22.90TTC

22.90TTC

Format souhaité ( Plus de détails ? )

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

SAINT-ASTIER
Périgord
France

Armoiries:
" D'argent, à trois aigles de sable, posées en chef, 2 et 1, et en pointe trois cloches du même, bataillées d'or, 2 et 1. "
Ou:
" D'argent, à trois cloches de sable, bataillées d'or. "

Sources :
- Nobiliaire universel de France ou Recueil général des généalogies historiques des maisons nobles de ce royaume, volume 17, par M. de Saint-Allais (Nicolas Viton), Ange Jacques Marie Poisson de La Chabeaussière, Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, Lespines (abbé de), de Saint-Pons, Ducas, 1872.

- Armorial d'Europe par J.B.Rietstap (Gouda, 1884, Berlin, 1934) (Gouda, 1887, Berlin 1937).
- Armorial général J.B. Rietstap illustré par Victor et Henri Rolland (1903-1926). Colorisé par Lionel Sandoz (1993-2002).
- Nobiliaire universel de France, par Nicolas Viton de Saint-Allais.

Note:
- Les armes se contentaient autrefois de trois aigles. Mais, le 8 juillet 1275, les cloches de toutes les églises de Limoges se mirent à sonner miraculeusement à la mort de Pierre de Saint-Astier, évêque de Périgueux. Depuis, en mémoire de ce miracle, les trois cloches ont été ajoutées au blason de la famille.

- "Jean de Saint-Astier, damoiseau, seigneur du Lieudieu et de Verzinas, en Périgord, et de Ligne en Auvergne, maître d'hôtel de Jeanne de Bretagne, était le troisième fils de Forton de Saint-Astier, seigneur des Bories, et de Jacquette Cotet, sa troisième femme. ... Enfin, il mourut au château du Lieudieu, le 22 avril 1518, et fut enterré à Boulazac."
- Jean possède donc trois seigneuries, dont celle du Lieudieu où il semble vivre principalement puisque c'est l'endroit où il décède. Le château du Lieu-Dieu est situé dans cette commune de Boulazac dont il est ici question.



PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE