logo

CLOSSET

CLOSSET_Pays de Liège_Belgique  (3)
Réf. : COA119809

CLOSSET

21.90TTC

21.90TTC

Format souhaité ( Plus de détails ? )

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

CLOSSET
Pays de Liège
France

Armoiries:
" D'argent, à la fasce de sable, accompagnée en chef d'un lion léopardé de gueules et en pointe de trois roses du même, 2 et 1, boutonnées d'or, barbées de sinople. "
- Supports: deux léopards d'or, tenant chacun une bannière, celle à dextre d'argent au lion de gueules, celle à senestre d'argent chargé des roses de l'écu.

Sources :
- Armorial d'Europe par J.B.Rietstap (Gouda, 1884, Berlin, 1934) (Gouda, 1887, Berlin 1937).
- Armorial général J.B. Rietstap illustré par Victor et Henri Rolland (1903-1926). Colorisé par Lionel Sandoz (1993-2002).
- Armoriaux liégeois. Recueil d'armoiries bourgeoises du héraut d'armes Henri van Ophoven. Augmenté de l'Armorial du Pays de Franchimont et suivi de l'Armorial de l'État Noble de Simon-Joseph Abry, 1930-1934.
- Armorial du Duché de Limbourg et des Pays d'Outrmeuse, par Dr Lens, 1947.
- Nouvel armorial de Belgique par G. Dansaert, 1949

Notes :

CLOSSET, bourgmestres en 1731, etc.
" D’argent la fasce de sable, à un lion passant de gueules en chef, et à trois quintefeuilles de même, boutonnées d’or, en pointe. "
- Cimier : un lion issant de gueules.
Famille qui remonte à Nicolas Closset, drapier, originaire de Milmort, et qui testa à Liége en 1575.
Nicolas-Joseph (de) Closset, avocat, greffier à la Souveraine justice de 1719 à 1731, année qui vit à la fois son élévation à la première magistrature de la Cité, et sa mort (De Borman, "Echevins" t. II, p. 523).
Son frère Antoine, avocat, trésorier général de la Cité, fut investi de la même charge en 1732 et 1739, fonctions qui furent aussi dévolues à son fils du même nom, en 1757.
Le Ier juin 1774, le comte de Zeyll délivra un diplôme de chevalier aux frères Damien Mathieu-Antoine ; Didace-Antoine, chanoine de Thorn ; Goswin-François-Antoine de Closset, capitaine au régiment de Saint-Ignon.
Armes ci-dessus ; couronne à neuf perles ; supports deux lions avec bannières (Grand-greffe, Diplômes impériaux, II, 52). Voir, conforme, Rietstap, Closset (Luxembourg). Généalogie dans l’Annuaire de la noblesse, 1888, pp. 98-105.

CLOSSET
Armoiries:
" Vairé; au franc-quartier de ..., chargé d’un lion de ...
— A Saint-Jean- Baptiste.
Comparer, dans l’église de Saint-Remacle-au-Pont, le blason, aujourd’hui fruste, de Marguerite Closset, décédée le 2 avril 1674 :
" Coupé : au I. chargé d’un lion passant, au 2 vairé. "
(G. Delarge, "La paroisse de Saint-Remacle-au-Pont, pp. 85 et 95).

Sources:
- Armoriaux liégeois. Recueil d'armoiries bourgeoises du héraut d'armes Henri van Ophoven. Augmenté de l'Armorial du Pays de Franchimont et suivi de l'Armorial de l'État Noble de Simon-Joseph Abry, 1930-1934.

CLOSSET
Daniel Closset, échevin et bourgmestre de Grand-Rechain à la fin du XVIIme siècle, portait:
. écartelé : au 1 d... à la tour à un étage, non crénelée, au toit pointu surmonté d’une croix ouverte et ajourée d... placée au flanc dextre et accompagnée à senestre d’un lion d... ; au 2 d... à un artichaut (ou une grenade de guerre allumée) d... ; au 3 d... une fourche et une pelle de brasseur mises en sautoir et chargées en abîme d’une corbeille d... ; au 4 d... à trois merlettes d...
Cimier : un lion issant.

CLOSSET
- D’après le dessin de l’"Armorial franchimontois", le vol est de gueules, coupé en fasce d’azur.
Famille Cloes, Closse ou Closset, à laquelle appartient Christophe Cloes, bourgmestre de Verviers en 1673, mari de Marie-Marguerite de Cougnet, décédée en 1678, et dont la pierre tombale se trouve au Musée communal (Bulletin de la Société ve étoise d’archéologie et d’histoire, t. Ier, pp. 179 et 202).
D’après Nautet (Notices historiques, t. II, p. 298) ces Cloes étaient d’origine allemande.
Hubert Cloes, fils du bourgmestre Christophe, se fixa à Liége et devint commissaire de la Cité. Il avait épousé Marie Vervier.
Le 16 juillet 1684, il fut tué à Spa par un capitaine hollandais. Son corps fut conduit à Verviers, et inhumé le 18 dans l’église des Récollets de cette ville (Renier, Historique du couvent des Récollets, p. 85).
Son neveu, Jean-Guillaume Close, fut nommé commissaire par commission du 10 mars 1723 (L. Lahaye, "Scel des grâces", p. 103).
Fils de Christophe-Albert Close, et de Marie-Anne Fossoul, il épousa Dorothée de Nodin, et mourut en 1753. Voir son livre de reliefs des métiers à la bibliothèque de l’Université de Liége, ms. 1386.

Sources:
- Armorial du Duché du Limbourg et des pays d'Outremeuse : recueil de notices héraldiques et historiques, par Dr Lens, 1947.

****
CLOSSET : " D’azur, au lion de gueules rampant contre une tour d’argent. "
CLOSSET (de) : "D’argent, à une fasce de sable, accompagnée en chef d’un lion léopardé de gueules et en pointe de trois roses du même, boutonnées d’or, barbées de sinople. "

Sources:
- Nouvel armorial de Belgique par G. Dansaert, 1949


___________________



PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE