logo

de LOYNES

de LOYNES_Antoine de L.,  écuyer, seigneur de Fromentières._France (1)
Réf. : COA119782

DE LOYNES

45.90TTC

45.90TTC

Format souhaité ( Plus de détails ? )

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

de LOYNES
Antoine de Loynes, écuyer, seigneur de Fromentières, 1553.
France

Branche aînée
- 1. Antoine DE LOYNES, second fils de Jean de Loynes, bailli de Beau￾gency, et d'Anne Bourgoing, écuyer, seigneur de Bellefontaine et de Maison-Villiers en Beauce, fut reçu procureur au Parle￾ment de Paris vers 1515. Il fut inhumé en l'église Saint-André-des-Arcs, à Paris.
Il avait épousé en 1ères noces Geneviève DE BEAUMONT, fille d'Antoine de Beaumont, écuyer, seigneur de Franconville, et de Jeanne de Lyons (ce mariage est rappelé dans les preuves faites, le 11 janvier 1643, pour l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, par Tanneguy Lallemant de Passy); et en 2emes noces Anne-Geneviève BRINON, fille d'Yves Brinon, sieur de Saint-Cire et de Guyencourt, procureur au Parlement et commissaire examinateur au châtelet de Paris, mort en 1529, et de Gillette Le Picart, morte en 1514, arrière-petite-fille du Chancelier de ce nom. Anne-Gene￾viève Brinon était la nièce de Jean Brinon, premier président au Parlement de Rouen. ...
- 2. Antoine DE LOYNES, écuyer, seigneur de Fromentières, de Maison￾ Villiers et de Fromarville (paroisse de Césarville en Beauce), baptisé à Saint-André-des-Arcs de Paris le 15 octobre 1531, reçut ses comptes de tutelle, le 12 janvier 1553, de Pierre Lallemant,son beau-frère et tuteur.
Nommé receveur des tailles à Blois le 16 février 1551, il fut reçu se￾ crétaire du Roi, sur la résignation d'Antoine Béringuier, le 29 mars 1552, puis conseillerau Parlement de Paris le 19 mars 1556 (Blanchard, Cata￾logue de tous les conseillers au Parlement de Paris, Paris, 1648, in-f°, p. 77).
Conseiller, puis président de la Chambre des Comptes de Blois de 1558 à 1564 1, il est aussi qualifié général des finances au comté de Blois dans un acte du 19 mars 15622.
Comme il appartenait à la religion ré￾formée, il lui fut délivré une attestation de résidence à Blois le 21 oc￾tobre 1570.
Des prêches furent tenus dans sa maison, comme on le voit par un extrait des registres municipaux du 27 juillet 1576.
Antoine de Loynes mourut à Paris le 22 septembre 1594.
Il avait épousé 1°, par contrat passé devant Lamiral, notaire à Paris, le 15 mars 1556, Marie HATTE, fille de Jehan Hatte, notaire et secrétaire du Roi, et de Marie de Saint-Mesmin; elle décéda sans enfants; et 2° Catherine DE CHAZERAY, baronne de Thury, fille de Pierre de Chazeray,seigneur de Baccon, baron de Thury en Beauce et de Courson, conseiller du Roi, notaire et secrétaire de sa maison et couronne de France et gé￾néral de ses finances, et de Nicole Boillève.
De ce mariage naquirent: ....
- 3. Antoine DE LOYNES, baptisé à Saint-Hilaire le 11 février 1676, eut pour parrain noble homme Antoine Bailly, conseiller du Roi et élu en l'élection d'Orléans, et pour marraine Françoise de Loynes, femme de noble homme Jehan Turtin, avocat en Parlement ...
- 4. Antoine DE LOYNES de CHAMPILLOU, baptisé à Saint-Paul le 21 février 1702, eut pour parrain Antoine Jogues et pour marraine Marie Miron, femme de Jacques de Loynes ; il fut inhumé en l'église Saint-Paterne le 1er février 1703 ; ...

Branche cadette.
- 1. Antoine DE LOYNES auteur de la branche cadette de la ROYAUTE.
Antoine DE LOYNES, écuyer, deuxième fils de Gentien de Loynes, sieur de la Royauté, et de Marie Le Roy, épousa Simonne SACHET, fille de Louis Sachet et de dame Simonne Guimoneau. Elle était veuve en 1598 et habitait la paroisse Saint-Paul d'Orléans.
De ce mariage :
1° Gentien, qui suit;
20 Antoine de Loynes, baptisé à Sainte-Catherine le i5 août 1587, eut pour parrains honble homme François Petau, seigneur de la Picasnière, et Jean Callouet; il épousa à Sainte-Catherine, le 1er juillet I6I3, Jehanne Le Maire, dont il eut :

Sources:
Généalogie de la Famille de Loynes, 1895.



PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE