logo

ZEMMOUR

ZEMMOUR_Constantine, Sétif._Algérie +

ZEMMOUR

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

ZEMMOUR
Constantine, Sétif.
Algérie.

Armoiries parlantes:
" La peinture de la citée d'Azaamurum, accompagnée d'un Azemmur (olivier en berbère) posé à dextre sur la colline, avec des femmes, traditionnellement chargées de la récolte (uzemmour) se plaisant à ses pieds.
".

Origine patronymique:
Azemmour (en arabe : أزمّور azammūr, en berbère : ⴰⵣⵎⵎⵓⵔ azemmur).

Étymologie
ⴰⵣⵎⵎⵓⵔ , prononcé "azemmour", signifie "olivier" en berbère.

Toponymie:
Azemmour, est l'une des plus anciennes et des plus pittoresque cités au nord d'El-Jadida (Maroc) sur la façade atlantique.
Azemmour, qui veut dire l'olive en berbère, est sans doute établie sur l'antique cité d'Azama, occupée par les Phéniciens avant de tomber sous les mains des Carthaginois et des Romains (Asama). Sous ces derniers, Azemmour connut une période de prospérité. Le roi Juba II de Maurétanie la favorise.
On écrivait à son propos :
" C'est la fiancée du printemps et de l'automne... Son phare et ses tours de guet, tels des astres brillants, observent sa vallée..."
Le saint patron de la citée, au XIIème siècle, Moulay Bouchaïb (1076-1166) étendait sa protection sur le commerce maritime avec l'Andalousie (al-Andalus), notamment Malaga.

- Éric Zemmour
D'après l'historien Benjamin Stora, Éric Zemmour est « juif arabe » mais préfère se présenter comme « juif berbère ».
Ses parents se marient à Sétif dans le Constantinois.
Élevé dans le judaïsme, il connaîtrait l'hébreu. Dans la sphère privée, il suit les prescriptions de la Halakha et fréquente la synagogue, au moins jusqu'à la mort de son père en 2013 ; il déclare que son prénom dans la sphère confessionnelle est « Moïse ».

- La tribu des Zemmour-Chleuh' (Récit du douar).
La tribu des Zemmour-Chleuh' est historiquement connue pour sa lutte contre les Beni-Ah'sen.
Deux combats avaient déjà été livrés par les Beni-Ah'sen aux Zemmour-Chleuh'.
Les Beni-Ah'sen affirmaient qu'ils avaient coupé les cinquante-six têtes ennemis et qu'ils les avaient envoyées au Sultan, lequel s'était montré fort satisfait de ce don sanglant.
La tribu des Zemmour-Chleuh' est une de celles qui ne reconnaissent guère l'autorité du sultan, ou plutôt qui ne la reconnaissent que lorsque le sultan leur fait la guerre et campe sur leur territoire.
Or, on annonçait que Moulay Hassan (1836-1894) préparait précisément une campagne contre les Zemmour-Chleuh' chez qui il se proposait d'aller accomplir sous peu une de ces razzias gigantesques par lesquelles s'affirme, dès qu'il se sent le plus fort, son pouvoir sur ses sujets révoltés.
Il devait donc lui être très agréable d'apprendre que les Beni-Ah’sen lui mâchaient en quelque sorte la besogne en affaiblissant les Zemmour-Chleuh'. (Revue des deux mondes, 1886.).

Zemmour dans l'histoire:
- Moïse ZEMMOUR, né vers 1749, Alger.
- Menechi ZEMMOUR, né vers 1763, Daïra Constantine (Algérie).
- Joseph Zemmour (Zemour), 1872-1930, prestidigitateur (Robelly: Le livre d'or de ceux qui ont eu un nom dans la magie, 1950.)

Note: Le judaïsme de Constantine.
Une partie des Berbères professait le judaïsme, religion qu’ils avaient reçue de leurs puissants voisins, les Israélites de la Syrie.
Parmi les Berbères juifs, on distinguait les Djeraoua, tribu qui habitait l’Aurès et à laquelle appartenait la Kahena, femme qui fut tuée par les Arabes à l’époque des premières invasions.
Les autres tribus juives étaient les Nefouça, Berbères de l’Ifrikïa, les Fendelaoua, les Medîouna, les Behloula, les Ghîatha et les Fazaz, Berbères du Maghreb-el-acsa » (L’historien médiéval Ibn Khaldoun).



PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE