logo

VINCENT DE SAINT-BONNET et DE VAUGELAS

VINCENT DE SAINT-BONNET et DE VAUGELAS _Forez, Lyon._France (1)
Réf. : COA114738

VINCENT DE SAINT-BONNET ET DE VAUGELAS

32.90TTC

32.90TTC

Format souhaité ( Plus de détails ? )

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

VINCENT DE SAINT-BONNET et DE VAUGELAS
Forez, Lyon.
France

- Vincent de Marniolas, de Soleymieux, de Vaugelas et de Saint-Bonnet.
- Vincent de Vaugelas, secrétaire du roi 1761-1769, (branches de Marniolas et de Saint-Bonnet éteintes), Lyonnais, ANF (2017).

Armoiries:
" D'azur, au chevron d'or, surmonté d'un soleil du même et accompagné en chef de deux raisins d'argent et en pointe d'une tour du même, couronnée d'or. "

Sources :
- Armorial d'Europe par J.B.Rietstap (Gouda, 1884, Berlin, 1934) (Gouda, 1887, Berlin 1937).
- État complet des familles nobles par de Commarque, 1899-1900.
- Armorial général J.B. Rietstap illustré par Victor et Henri Rolland (1903-1926). Colorisé par Lionel Sandoz (1993-2002).
- Le Grand Armorial de France, par Jougla de Morénas 1935-1943, de Warren, Frantzen 1960.

Note généalogique:
- Marin Vincent, marié Françoise Brenier, eut pour petit-fils Pierre Vincent (1636-1689) qui épousa Claudine Bérardier, puis en 1671 Antoinette de Chazelles et laissa du 1er lit Jean, marié à Jeanne Tamisier.
Leur fils, Antoine, Écuyer, sgr de Soleymieux, Conseiller-Secrétaire du Roi en 1761, épousa en 1734 Jeanne Praire, qui lui donna 3 fils :
- 1° Claude-Aimé Vincent de Marniolas (alias : de Margnolas), Conseiller-Secrétaire du Roi en 1769, comparu à Lyon en 1789, allié en 1773 à Mlle Mayeuvre et père d’Étienne, Chevalier de l’Empire en 1808, marié à Marie-Caroline Perron de St-Martin, créée Comtesse de l’Empire en 1810, dont le fils Étienne-Aimé Vincent de Marniolas, Comte de l’Empire, mourut s. p. ;
- 2° Antoine Vincent de Soleymieux, Écuyer, allié en 1764 à Antoinette Neyron, père de Claude-Gaspard Vincent de Vaugelas, marié en 1804 à Marie-Sabine Neyron de Roche, dont le fils Claude-Aimé, épousa en 1839 Mlle Puvis de Chavannes et en eut Jean Vincent de Vaugelas, allié en 1869 à Alice Rater et Édouard-Antoine Vincent de Vaugelas, marié à Mlle Chapelle de Jumiihac, lesquels continuèrent ;
- 3° Pierre Vincent de St-Bonnet, comparu à Lyon en 1789, marié en 1772 à Françoise Daudé du Poussey qui lui donna David, auteur d’une branche éteinte en 1880, et Jacques-Octave, qui laissa de Mile Neyron de St-Julien, Henry Vincent de St-Bonnet, marié en 1863 à Mlle Meaudre des Gouttes, lequel continua.
(Jougla de Morénas 1935-1943, de Warren, Frantzen 1960).



PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE