CALLOT

CALLOT_Böhmen_Österreichisch-Ungarische Monarchie (2)
Réf. : COA113706

CALLOT

35.90TTC

35.90TTC

Format souhaité ( Plus de détails ? )

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

CALLOT
Böhmen
Österreichisch-Ungarische Monarchie

Freiherr von Callot, 12 août 1779.

CALLOT
Bohême (Böhmen)
Monarchie austro-hongroise (Österreichisch-Ungarische Monarchie)

- Baron von Callot, 12 août 1779.

Armoiries :
" De gueules, à la fasce d'azur, bordée d'argent, à cinq étoiles d'or rangées en chef, et une grenade de guerre, allumée au naturel, en pointe. "
- Trois casques couronnés.
- Cimiers: 1° un lion issant et contourné d'or, supportant la grenade; 2° trois plumes d'autruche, une d'azur entre deux de gueules, celle du milieu sommée d'une étoile d'or, entre un vol de sable; 3° un bras armé, issant de la couronne, tenant une épée, le tout au naturel, entre deux proboscides, coupées alternativement d'argent et d'azur.
- Lambrequin: à dextre d'or et de gueules, à senestre d'argent et d'azur.


Note :
- Johann Freiherr von Callot (colonel d'artillerie, né à Kuttenberg en Bohême en 1763, mort à Warasdin (Varaždin) des suites d'une blessure le 25 décembre 1809).
- Il était le fils du général de division Wenzel von Callot (1705-1785).
- Il s'engage dans le 2e régiment d'artillerie à l'âge de quinze ans et devient sous-lieutenant en avril 1783.
- Dans la guerre de Turquie il se distingue de Czettin comme premier lieutenant afin d'obtenir la Theresienkreuz (la croix de chevalier de l'ordre militaire de Marie-Thérèse).
- A Rondogi-Mangio, il fut brièvement capturé par les Turcs en novembre 1791, mais fut racheté le même mois.
- Après sa libération, il devient lieutenant-capitaine (1791) et capitaine en 1794.
- Après les campagnes de 1799 et 1800, il devient major au 1er régiment d'artillerie le 1er janvier 1802.
- En 1805 et 1809 en Italie à Fontana Freddo, sur la Piave, il se distingue comme commandant des canons.
- Lors de cette dernière bataille (8 mai), il obtint la satisfaction de l'archiduc Jean, mais une blessure grave reçue ce jour-là entraîna sa mort le 25 décembre 1809.
- Il avait été nommé colonel peu de temps auparavant.
- Il était marié à Marie-Madeleine Wagmuth (1774-1847), qui se distingua comme écrivain.
- Ses deux fils étaient l'officier Eduard von Callot (1793-1862) et l'ingénieur civil Carl von Callot (né le 16 mai 1806).


Nota:
CALOTTA
Boemia
monarchia austro-ungarica
Barone von Callot, 12 agosto 1779.
- Johann Freiherr von Callot (colonnello d'artiglieria, nato a Kuttenberg in Boemia nel 1763, morto a Warasdin (Varaždin) a seguito di un infortunio il 25 dicembre 1809).
- Era il figlio del maggiore generale Wenzel von Callot (1705-1785).
- Si arruolò nel 2° reggimento di artiglieria all'età di quindici anni e divenne sottotenente nell'aprile 1783.
- Nella guerra di Turchia si distinse da Czettin come primo luogotenente tanto da ottenere il Theresienkreuz (la croce di cavaliere dell'ordine militare di Maria Teresa).
- A Rondogi-Mangio, fu brevemente catturata dai Turchi nel novembre 1791, ma fu riacquistata nello stesso mese.
- Dopo il suo rilascio, divenne tenente capitano (1791) e capitano nel 1794.
- Dopo le campagne del 1799 e del 1800, divenne maggiore nel 1° reggimento di artiglieria il 1 gennaio 1802.
- Nel 1805 e nel 1809 in Italia a Fontana Freddo, sul Piave, si distinse come comandante dei cannoni.
- Durante quest'ultima battaglia (8 maggio), ottenne la soddisfazione dell'arciduca Giovanni, ma un grave infortunio ricevuto quel giorno lo portò alla morte il 25 dicembre 1809.
- Poco prima era stato nominato colonnello.
- Fu sposato con Marie-Madeleine Wagmuth (1774-1847), che si distinse come scrittrice.
- I suoi due figli erano l'ufficiale Eduard von Callot (1793-1862) e l'ingegnere civile Carl von Callot (nato il 16 maggio 1806).

Hinweis:
CALLOT
Böhmen
Österreichisch-Ungarische Monarchie
Freiherr von Callot, 12 août 1779.
- Johann Freiherr von Callot (Artillerie-Oberst, geboren 1763 in Kuttenberg in Böhmen, gestorben in Warasdin (Varaždin) nach einer Verletzung am 25. Dezember 1809).
- Er war der Sohn von Generalmajor Wenzel von Callot (1705-1785).
- Er trat im Alter von fünfzehn Jahren in das 2. Artillerie-Regiment ein und wurde im April 1783 Leutnant.
- Im Türkenkrieg zeichnete er sich als Oberleutnant von Czettin durch das Theresienkreuz aus.
- In Rondogi-Mangio wurde es im November 1791 kurzzeitig von den Türken erobert, aber im selben Monat zurückgekauft.
- Nach seiner Freilassung wurde er Kapitänleutnant (1791) und 1794 Hauptmann.
- Nach den Feldzügen von 1799 und 1800 wurde er am 1. Januar 1802 Major im 1. Artillerie-Regiment.
- In den Jahren 1805 und 1809 in Italien bei Fontana Freddo am Piave zeichnete er sich als Kommandant der Geschütze aus.
- Während dieser letzten Schlacht (8. Mai) erlangte er die Zufriedenheit von Erzherzog Johann, aber eine schwere Verletzung an diesem Tag führte zu seinem Tod am 25. Dezember 1809.
- Kurz zuvor war er zum Oberst ernannt worden.
- Er war verheiratet mit Marie-Madeleine Wagmuth (1774-1847), die sich als Schriftstellerin hervortat.
- Seine beiden Söhne waren der Offizier Eduard von Callot (1793-1862) und der Bauingenieur Carl von Callot (geb. 16. Mai 1806).



PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE