FUGGER-BABENHAUSEN

FUGGER-BABENHAUSEN_Bayern_Deutschland 0
Réf. : COA113010

FUGGER-BABENHAUSEN

29.90TTC

29.90TTC

Format souhaité ( Plus de détails ? )

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

FUGGER-BABENHAUSEN
Bavière (Bayern)
Allemagne (Deutschland)

-Princes du St.-Empire, 1 août 1803.

Armoiries :
" Écartelé: aux 1 et 4, parti d'or et d'azur, à deux fleurs-de-lis de l'un à l'autre (Fugger); au 2, d'argent, à une femme moresque, de profil, issante du coupé, couronnée d'or, habillée de sable, les cheveux épars, supportant de ses deux mains un mitre épiscopal de gueules, bordé d'argent (Kirchberg); au 3, de gueules, à trois cors de chasse d'argent, liés et virolés d'or, l'un sur l'autre, les embouchures à dextre (Weissenhorn). Sur le tout un écusson d'or, timbré d'une couronne princière et chargé d'une étoile de sable, accompagné de trois maillets du même (Babenhausen). "
- Cinq casques, les 4 premiers couronnés.
- Cimiers: 1° un panache de cinq plumes d'autruche de gueules, chargé des trois cors de chasse du 3 (Weissenhorn).
- Lambrequin: d'argent et de gueules; 2° une aigle éployée de sable, becquée, membrée et diadémée d'or, surmontée d'une couronne impériale (cimier de concession). Lambrequin: d'or et de sable; 3° une tour d'argent, ouverte et ajourée de sable (Babenhausen).
- Lambrequin: d'or et de sable; 4° une fleur-de-lis partie d'azur et d'or, entre deux proboscides, d'or et d'azur (Fugger).
- Lambrequin: d'or et d'azur; 5° la femme moresque du 2 (Kirchberg).
- Lambrequin: d'argent et de sable.
- Tenants: à dextre un jeune homme, les cheveux épars, habillé d'une dalmatique d'or, recouverte d'une cotte d'armes d'or bordée d'azur et semée de fleurs-de-lis du même, chargé sur la poitrine d'un écusson de sable, surchargé du chiffre C. V. en lettres d'argent, tenant une bannière écartelée d'azur et d'or, à quatre fleurs-de-lis de l'un à l'autre, et un écusson d'azur, brochant sur cet écartelé, timbré d'une couronne princière et chargé d'un L d'argent, à senestre un jeune homme, les cheveux épars, habillé d'une dalmatique d'azur, recouverte d'une cotte d'armes du même, bordée d'or et semée de fleurs-de-lis du même, chargé sur la poitrine d'un écusson de sable, surchargé du chiffre F. II. en lettres d'argent, tenant une bannière écartelée de sable et d'or, et un écusson d'azur, couronné d'or, brochant sur cet écartelé et chargé d'un 3 d'argent.
- Devise: GOTT UND MARIA.
- Manteau de pourpre, frangé et houppé d'or, doublé d'hermine, sommé de la couronne princière.

Sources :
- Armorial d'Europe par J.B.Rietstap (Gouda, 1884, Berlin, 1934) (Gouda, 1887, Berlin 1937).
- Armorial général J.B. Rietstap illustré par Victor et Henri Rolland (1903-1926). Colorisé par Lionel Sandoz (1993-2002

Note :
La famille Fugger est une famille de marchands et de banquiers du Saint-Empire, implantée à la fin du Moyen Âge à Augsbourg, qui domina la finance européenne à la fin du Moyen Âge et pendant la Renaissance.
Ils sont à l’origine de la pratique moderne de la banque et de la finance, avec la famille Welser, également implantée à Augsbourg. On considère que Jacob Fugger rassembla la plus grande fortune privée de son temps.
Hans Fugger, tisserand à Graben, près d'Augsbourg, est le premier Fugger à s'installer à Augsbourg et à devenir bourgeois de cette ville en 1367. La famille s'enrichit en quelques générations en passant de la fabrication de la futaine à son commerce (dès la mort de Hans Fugger en 1408, la famille fait partie des cinquante plus riches familles de la ville). Ses fils diversifient son commerce, en particulier avec le Levant.

Au milieu du xve siècle, la famille se partage en deux branches, von der Lilie et vom Reh (portant respectivement un lys et un cerf sur leurs armes) : la branche vom Reh fait banqueroute au début du xvie siècle et perd toute importance économique ; la branche von der Lilie continue quant à elle son ascension sociale et économique, notamment sous la direction de Jacob Fugger « le Jeune » : à sa mort en 1525, l'entreprise familiale s'étend sur toute l'Europe, présente sur la Baltique comme sur la Méditerranée, bien implantée à Anvers et à Lisbonne. Ses investissements en Europe centrale sont notamment décisifs pour le développement d'une industrie minière d'une ampleur inédite (mines d'argent notamment).
L'arrivée de la Réforme à Augsbourg suscite chez les Fugger une opposition farouche, contrairement à l'autre grande famille banquière d'Augsbourg, les Welser, qui deviennent dans la ville les chefs du parti protestant.

(Wikipédia)



PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE