Baron de WELLENS de ten MEULENBERG

Baron de WELLENS de ten MEULENBERG_Anvers_Belgique
Réf. : COA109189

BARON DE WELLENS DE TEN MEULENBERG

29.90TTC

29.90HT

Format souhaité ( Plus de détails ? )

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

de WELLENS de ten MEULENBERG
Anvers, Vilvoorde, Bruxelles.
Belgique, Pays-Bas.


Le baron Louis-Paul-Antoine de Wellens de Meulenberg (Anvers, 6 août 1772 - Anvers, 13 janvier 1846) fut maire de Bruxelles sous le Royaume des Pays-Bas.

Louis Wellens est né le 8 août 1772 à Anvers, fils de Louis Wellens et d'Hélène Geelhand. Le 25 mai 1801, il épouse Marie-Thérèse de Vinck (1773-1828).
Ils eurent une fille, Adeline (1807-1854), mariée au baron Edmond de Vinck de Westwezel (1804-1877) et un fils, Jules Wellens (1802 - vers 1899).
Il est devenu maire de Vilvoorde et secrétaire juridique du cabinet du roi des Pays-Bas.
Il est resté célibataire et avec lui cette branche de la famille a été éteinte.

En 1810, Louis Wellens achète le Domaine des Trois Fontaines à Vilvoorde.
Cela lui servirait de retraite et il l'élargirait considérablement.

En 1817, sous le Royaume-Uni des Pays-Bas, Louis fut reconnu dans la noblesse héréditaire et nommé au titre de chevalier de la province d'Anvers.
En 1818, il devint membre du Conseil de régence de Bruxelles (une sorte de collège d'échevin) et en 1821, il fut nommé maire de Bruxelles par le roi Guillaume I.

En 1824, il reçut le titre de baron, transférable dès la première naissance.
Le titre lui a été attribué sous le nom de Wellens.
Ten Meulenberg a ajouté son nom.

Il a été cofondateur et actionnaire de l'Algemeene Nederlandsche Maatschappij, future Société Générale de Belgique.
Au cours des émeutes de septembre 1830, il tente de rétablir l'ordre avec le baron Hooghvorst.
Contrairement à Hooghvorst, il ne choisit pas de devenir membre du gouvernement provisoire et resta un orangiste loyal.
Le 11 septembre 1830, il démissionne de son poste de maire et quitte la ville. Le radical libéral Nicolas Rouppe a pris sa place à la mairie de Bruxelles.
Il a également démissionné de la société lorsque celle-ci s'est révélée belge et anti-orangiste.
Il resta quelques temps à Drie Fonteinen puis s’installa plus tard à Bierbais.


PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE