RAFFIN de LA RAFFINIE

RAFFIN de LA RAFFINIE_Auvergne_France
Réf. : COA104952

RAFFIN DE LA RAFFINIE

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve de propriété) est interdite.

DESCRIPTION

RAFFIN de LA RAFFINIE.
Auvergne.
France.

Famille noble d'Auvergne.
Famille noble subsistante.
ANF, 1962.
Raffin de La Raffinie, extraction 1504, Auvergne .

DE LA RAFFINIE
Seigneurs du Fau et de la Jordanie, près de Salers.

Armoiries:
" D'argent, à deux betteraves de sinople mises en pal. "

- Preuves de 1666.
- Noms féodaux, p. 793.

Cette famille porte aujourd'hui le nom de RAFFIN.
Elle est originaire du Rouergue et tirait son nom de la Raffinie, d'une terre située à environ deux lieues de Cassaignes-Bégouliés, arrondissement de Rodez.
Elle est établie à Salers depuis le mariage de Guyon de la Raffinie avec Hélène du Fayet-de-la-Tour, dame du Fau et de la Jordanie, en date du 21 août 1606.
Ce Guyon était arrière-petit-fils de Pierre de la Raffinie, seigneur de la Raffinie en 1504.
Celui-ci avait un frère qui fut grand prieur de la province de Toulouse pour l'ordre de Malte.
Guyon de la Raffinie et Hélène du Fayet eurent pour fils Antoine de la Raffinie, seigneur du Fau et de la Jordanie , maintenu dans sa noblesse en 1666 ; et pour petit- fils, Israël de la Raffinie, qui fit foi-hommage au roi en raison des terres sus-énoncées en 1699.
Cette famille compte de belles alliances et de bons services militaires, et elle est encore dignement représentée :
- le comte de Raffin de la Raffinie, chevalier de Saint Louis, était maire de la ville de Salers avant la révolution de 1830;
- son fils, qui habite actuellement Salers, est père d'une nombreuse famille.

Note:
Il y a eu plusieurs familles du nom de Raffin :
- l'une d'elles était possessionnée en Bourbonnais, Beaujolais et Bourgogne, dès l'an 1375, et subsistait encore en 1660. Elle avait des alliances avec les de Scorailles de Bourgogne. ( Voir Noms féodaux , p. 77, 792, 793.-Généalogie de Scorailles , Généalogie de Damas , etc. )
- Une autre maison de Raffin, celle des seigneurs d'Hauterive, en Agénois, était aussi très-distinguée et subsistait encore en 1789. ( Voir La Chenaye-des-Bois, t . II, p. 106. — Le Comte de Waroquier, t. VII, p . 177. )
Celle-ci portait des armoiries:
" D'azur, à la fasce d'argent, surmontée de trois étoiles d'or rangées en fasce, "
- D. Coll cite un Etienne de la Raffinie comme vivant à Salers, en 1287. Ce doit être une erreur de copiste, car, lors des Productions de 1666, il fut constaté que cette famille était originaire du Rouergue et établie à Salers, bien postérieurement au quatorzième siècle.

Sources:
- Nobiliaire d'Auvergne, par Jean-Baptiste Bouillet, 1851.


Généalogie & Héraldique: https://man8rove.com/fr/blason/g3tvgx6-raffin-de-la-raffinie

Bibliographies :
- Nobiliaire d'Auvergne, par Bouillet, 1848.
- Dictionnaire Héraldique de l'Auvergne, par J.-B. Bouillet, 1857.
- Dictionnaire des familles de l'Auvergne, par Ambroise Tardieu, 1884.


PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE