TURENNE d'AYNAC

TURENNE d'AYNAC_Quercy_France

Blasons > Galerie d'Art Héraldique
Réf. : COA104058

TURENNE D'AYNAC

Toute utilisation non autorisée des images (sauf preuve d'achat) est interdite.

DESCRIPTION

DE TURENNE D’AYNAC et D’AUBEPEYRE.
Limousin, Auvergne, Quercy.
France

Armoiries :

— Ecartelé : aux I et IV, d’argent à 3 roses de gueules ; aux II et III, coticé d’argent et de gueules. (Selon Chérin.)

alias :
- Coticé d’or et de gueules de 10 pièces. (Armes portées.)

alias :
- Bandé de gueules et d’or de 10 pièces. (Règlement de 1813
pour la branche d’Aynac.)

alias :
- D’argent à la bande de gueules (d’azur) accompagné de 3 (alias 6) roses du mesme (Branches de Durfort-Soursac et de St-Martin en 1 668) ;
ou :
- D’argent à la bande d’azur accompagné de 6 roses du mesme posées en orle, 3 en chef et 3 en pointe (Branche du Breuil)
(qui est ROGIER DE BEAUFORT).



L’origine de cette Maison d’ancienne Chevalerie est controversée. Selon Moreri, Baluze, Justel, Borel d’Hauterive (1876), Nadaud et d’autres,
auteurs, elle serait issue de la 2 race des Vicomtes de Turenne, donc de la Maison de Comborn, et aurait pour auteur Guillaume de Turenne, vivant à la fin du XIe siècle, frère de Raymond de Comborn, Vicomte de Turenne.
Son 4e descendant, Pierre, aurait épousé avant 1271 Saure
d’Aynac, qui lui aurait apporté cette seigneurie et aurait eu lui-même comme 4e ou 5e descendant Flotard de Turenne, sgr d’Aynac, marié en 1431 à Blanche d’Ornhac et père de Pierre à partir duquel cette filiation n’est plus contestée.
Au contraire, le Père Anselme, Bouillet, Borel d’Hauterive (1853), Chérin et un grand nombre d’autres généalogistes donnent comme auteur à cette Maison, Hector de Turenne, sgr d’Aynac, dit le Bâtard de Turenne (fils naturel de Raymond, Comte de Beaufort, Vicomte de Turenne) qui épouse Jeanne d’Ornhac et en eut Pierre, cité ci-dessus.
A l’appui de cette thèse, qu’il semble actuellement difficile de ne pas adopter, on avance les 4 arguments suivants :
En 1° tout d’abord, la filiation indiquée de 1100 à 1400 ne repose sur aucune preuve.
En 2°lieu, les armes primitives de la Maison de Turenne d’Aynac sont incontestablement une variante de celles de la Maison Rogier de Beaufort.
En 3e lieu, comme le fait observer Chérin, la terre d’Aynac est un démembrement de la Vicomté de Turenne et on ne conçoit pas comment elle aurait pu être apportée par mariage à cette Maison.
Enfin et surtout, dans son testament de 1399, Raymond, Comte de Beaufort, Vicomte de Turenne, qui ne laissait qu'une fille légitime, cite ses fils naturels, dont était Hector de Turenne et auxquels il donna les terres d' Aynac, St-Hilaire, Ussac et Durfort Soursac.
Hector de Turenne, Ecuyer, seigneur d’Aynac, de Molière, de St-Hilaire, d’Ussac, etc... mourut en 1457, laissant de Jeanne d'Ornhac 2 fils. Le cadet, Annet, fut l'auteur de la branche de Durfort-Soursac, éteinte au XVII siècle, de celle de St-Martin, maintenue noble en 1668 et de celle du Breuil, maintenue noble en 1667 et 1707.
L’aîné, Pierre, sgr d’Aynac, mort en 1503, épouse Anne de La Roque (alias : de La Roche) et en eut Annet, allié en 1495 à Jacquette Ricard de Gourdon de Genouillac dont le fils (ou petit-fils, selon certains), Gaillot, Ecuyer, sgr d'Aynac, Chevalier de l'O., épouse en 1548 Marguerite de Lauzières (alias : de Lozières de Themines).
Leur fils François, Chevalier, Baron d'Aynac, sgr de Molières, marié en 1591 à Antoinette de Pontanier, en eut Flotard, dit le Marquis d’Aynac, allié en 1633 è Claude de Gourdon de Genouillac, dame d'Aubepeyre d’où : — l° Louis, qui suit ; — 2° Jean-Galiot, dit le Comte d’Aynac, s. p. de Françoise-Antoinette des Armoises ; — 3° François, Chevalier de Malte ; — 4° Jean, auteur de la branche de Turenne d’Aubepeyre qui suivra.


Sources :
— (D. B. 649. Chérin 200. —P. O. 2896. Cab. d’H. 325. Bouillet 6. — Borel d'Hauterive 1853 et 1876. — Justel. — Baluze. — De Ribier 1, 3, 4. — Moreri. — Père Anselme. — Révérend Emp. 4. - Armorial Général Berry. — La Roque et Barthélémy. — Nadaud 4. — Woëlmont N. S.)


PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX



LES AVIS


Il n'y a aucune note pour le moment. Soyez le premier à évaluer !

DONNEZ UNE NOTE