de BAUDREUIL

de BAUDREUIL_Nivernais, Bourbonnais, Normandie, Picardie._France (1)
Ref. : COA97452

DE BAUDREUIL

Any unauthorized use of images (unless proof of purchase) is prohibited.

DESCRIPTION

de BAUDREUIL.
Seigneurs de Lamotte Baudreuil, de Fontallier.

Familles originaires du Nivernais, Bourbonnais, Normandie et Picardie.

Châtellenie de Belleperche.

Alliances: De Vaux, Le Bourgoing, de Bar, d’Abancourt, Le Tort, d’Auberville, de Termes, de Fouquesoles, de Roussy, de Villers, de Cherie, de Cauteleu, Ferrand, Rillart, Lescarbotte, de Beaufort, de La Fons, Meniolle de Cizancourt, Mathieu de Gomiécourt, de Fitte de Soucy, Tirouflet, de Xavier, de Beaufort, de Saint-Ouen d’Ernemont.

Armoiries :
" D’argent, à trois coeurs de gueules, couronnés de même. "

Sources:
- Archives de la Nièvre et de Decize.
- Inventaire des Titres de Nevers.
- Preuves pour l'Ecole militaire au cabinet des Titres.


Note historique :

La charge de garde du scel de Saint-Pierre-le-Moustier (Nièvre) fut héréditaire, de la fin du XIV siècle aux premières années du XVIe, dans cette famille, qui prenait son nom du fief de Baudreuil, ou Baudreuille, près de Saint-Pierre, bien que l’on trouve toujours ce nom écrit Baudreuil et non de Baudreuil dans les chartes du XV siècle.

Une branche des Baudreuil s’éteignit, au XVIe siècle, dans une branche de la famille Rapine, du Nivernais, qui en écartela les armes, tandis qu’une autre branche, qui avait repris le nom de de Baudreuil, s’établissait en Bourbonnais, puis passait en Normandie et en Picardie, où elle est encore représentée.

Le plus ancien monument héraldique de la famille est un petit sceau de Durand Baudreuil, garde du scel de Saint-Pierre-le-Moustier, appendu à une charte de 1479 des Archives de la Nièvre; ce sceau porte un coeur.

L’Eglise de Decize (Nièvre) renferme un beau rétable sculpté en pierre, de la seconde moitié du XVIe siècle, donné parJean de Vaux, seigneur de Germancy, et par Marie de Baudreuil, sa femme, qui y sont figurés avec leurs armoiries; celles de la femme sont trois coeurs couronnés.
Le blason des deux Baudreuil, abbés de Corbigny, est ainsi figuré dans un manuscrit de la Bibliothèque nationale (Documenta Monastica, t. III) :

" Ecartelé : aux 1 et 4, fascé d’azur et d’argent de quatre pièces, à trois coeurs de gueules couronnés d’or brochant, les coeurs sur les fasces d’argent, les couronnes sur les fasces d’a et aux 2 et 3, de l’abbaye de Saint-Martin aux-Bois, dont ces personnages étaient abbés.

Cet écusson fascé paraît avoir été adopté seulement par quelques membres de la famille, dont le blason fut et est encore :

" Aux trois coeurs couronnés seuls. "

Dans les preuves que Charles-Louis de Baudreuil présenta, en 1745, pour être admis à l’Ecole militaire, les coeurs sont dits enflammés de gueules, mais c’est évidemment une erreur causée par un mauvais dessin des couronnes.

Une généalogie des Baudreuil est imprimée dans la nouvelle édition de d’Hozier.



Bourbonnais :

Le duché de Bourbon est un ancien pays historique et culturelle du Royaume de France.
Cette ancienne province royale a pour élection Moulins et sa contrée correspond de nos jours au département de l'Allier, mais certaines terres se trouvent réparties dans des départements voisins, comme le Puy-de-Dôme et le Cher (secteur de Saint-Amand-Montrond).


**********************************************************************

Généralités :
de BAUDREUIL ! Que dire sur de BAUDREUIL ?
« Au temps qui détruit tout, l'homme répond par l'image »
de BAUDREUIL est un nom qui s’accompagne d’un blason.
Origine du blason " de BAUDREUIL " : " Bourbonnais, France "
Sont-ils tous descendants d’un ancêtre commun qui s’appelait de BAUDREUIL.
L’origine du nom de famille de BAUDREUIL n’est pas une personnification du hasard.
A la vérité, les de BAUDREUIL ont, eux aussi, écrit l’histoire, à l’ombre de grands personnages.
Et, les armoiries de BAUDREUIL ne suffisent pas à expliquer les raisons de votre curiosité.
Toutes images « de BAUDREUIL », dans l’écoulement du temps, symbolisent la permanence des de BAUDREUIL dans l’Histoire.
Le sceau des de BAUDREUIL scelle ainsi, la charte de la position « mortel immortel » de cette famille ?...
Héraldique de BAUDREUIL.
Un désastreux préjugé hérité de la Révolution, laissa penser que les armoiries étaient l’apanage de la noblesse.
Les nobles ne furent pas les seuls à posséder leurs blasons.
Les Etats, les villes, les provinces, les corporations, les ecclésiastiques, les laïques, les roturiers, etc. eurent leurs armoiries.
De nos jours, toute personne qui le désire, peut porter et arborer un blason.
Trop souvent, l’héraldique est considérée comme une discipline dominée des prétentions nobiliaires.
En fait, le blason permet d’identifier une famille, une personne.
Donner un « état civil » à de nombreux objets : œuvre d’art, antiquités,vaisselles, livres, etc., tout en les datant.
de BAUDREUIL « Droit d’images ».
Chacun peut découvrir que son nom a laissé un « droit d’images » qui nous vient de l’Antiquité.
On nommait ainsi, en droit romain, le privilège par les patriciens seuls d’exposer,
sous l’atrium de leur maison, leur propre image et celles de leurs ancêtres.
Dans certains cas, on brisait les images de ses ancêtres et on les jetait à terre pour les fouler aux pieds.
C’est ce que l’on fit plus tard avec tous les blasons et armoiries de France pendant la Révolution de 1789.


SHARE ON SOCIAL NETWORKS



OPINIONS


There is no rating for now. Be the first to rate!

GIVE A NOTE