SERRARIS

SERRARIS_Limbourg_Belgique
Ref. : COA87560

SERRARIS

25.90TTC

25.90TTC

Desired support ( ? )

Any unauthorized use of images (unless proof of purchase) is prohibited.

DESCRIPTION

SERRARIS
Province de Limbourg
Hamme ((Oost-Vlaanderen)
Belgique

Jonkheer, agrégation à la noblesse le 8 octobre 1842.
Titre d'appel et prédicat néerlandais et belge, Messire, Ecuyer.

Armoiries :
" Écartelé: aux 1 et 4, de gueules, à une épée d'argent, garnie d'or; aux 2 et 3, de sable, au chevron d'or, chargé de trois étoiles de gueules et accompagné de trois casques d'argent, doublés d'azur, les deux du chef affrontés, celui en pointe taré de trois-quarts. "
- Casque couronné.
- Cimier: un bras, armé au naturel, la main de carnation tenant une épée au naturel, garnie d'or.
Lambrequin: à dextre d'or et de gueules, à senestre d'argent et de sable.

Sources :
- Armorial d'Europe par J.B.Rietstap (Gouda, 1884, Berlin, 1934) (Gouda, 1887, Berlin 1937).
- Armorial général J.B. Rietstap illustré par Victor et Henri Rolland (1903-1926). Colorisé par Lionel Sandoz (1993-2002).


Note :
- Serraris is een uit Hamme afkomstig geslacht waarvan leden sinds 1842 tot de Nederlandse adel behoren.
- De stamreeks begint met Jean Serraris die in 1676 in Hamme overleed.
Diens nakomeling Jean Theodore Serraris (1787-1855) trad als militair in Franse dienst, vanaf 1815 in Nederlandse dienst en werd generaal-majoor.
Hij werd in 1813 verheven tot Chevalier de l'Empire en bij Koninklijk Besluit van 8 oktober 1842 verheven in de Nederlandse adel.

- Jhr. Jan Theodore Serraris (1787-1855), generaal-majoor
- Jhr. mr. Theodoris Serraris (1842-1920), advocaat-generaal en procureur-generaal gerechtshof
- Jkvr. Mathilde Marie Eulalie Serraris (1870-1964); trouwde in 1910 met jhr. mr. Octave François Augustin Marie van Nispen tot Sevenaer (1867-1956), lid en voorzitter van de Tweede Kamer, diplomaat
- Jhr. mr. Theodore Emmanuel Serraris (1875-1946), burgemeester
- Jhr. mr. Theodore Willem Serraris (1908-1945), burgemeester
- Jkvr. Alice Cathérine Justine Serraris (1877-1942); trouwde in 1899 met Georges Vogelaar (1870-1958), generaal-majoor titulair
-Jkvr. Jeanne Eulalie Marie Serraris (1881-1949); trouwde in 1906 met jhr. mr. dr. Augustinus Bernardus Gijsbertus Maria van Rijckevorsel (1882-1957), lid van de Tweede Kamer en Commissaris van de koningin.

Source :
https://nl.wikipedia.org/wiki/Serraris


- Serraris est une famille de Hamme dont les membres appartiennent à la noblesse néerlandaise depuis 1842.
- La série familiale commence avec Jean Serraris décédé à Hamme en 1676.
Son descendant Jean Théodore Serraris (1787-1855) entre au service français en tant que soldat, à partir de 1815 au service des Pays-Bas et devient major général.
Il fut élevé au rang de chevalier de l'Empire en 1813 et par décret royal du 8 octobre 1842 élevé à la noblesse hollandaise.

- Jhr. Jan Theodore Serraris (1787-1855), général de division
- Jhr. M. Theodoris Serraris (1842-1920), procureur général et procureur général de la cour
- Jkvr. Mathilde Marie Eulalie Serraris (1870-1964); marié en 1910 avec jhr. M. Octave François Augustin Marie van Nispen tot Sevenaer (1867-1956), membre et président de la Chambre des représentants, diplomate
- Jhr. M. Théodore Emmanuel Serraris (1875-1946), maire
- Jhr. M. Theodore Willem Serraris (1908-1945), maire
- Jkvr. Alice Cathérine Justine Serraris (1877-1942); mariée en 1899 à Georges Vogelaar (1870-1958), grand général titulaire
-Jkvr. Jeanne Eulalie Marie Serraris (1881-1949); En 1906, il épousa le Dr Augustinus Bernardus Gijsbertus Maria van Rijckevorsel (1882-1957), membre de la Chambre des représentants et commissaire de la reine.

Source :
https://nl.wikipedia.org/wiki/Serraris





Généralités :
Serraris ! Que dire sur Serraris ?
« Au temps qui détruit tout, l'homme répond par l'image » (Michel Tournier)
« Serraris est un nom qui s’accompagne d’un blason » ( , )
Sont-ils tous descendants d’un ancêtre commun qui s’appelait Serraris.
L’origine du nom de famille Serraris n’est pas une personnification du hasard.
A la vérité, les Serraris ont, eux aussi, écrit l’histoire, à l’ombre de grands personnages ; et les armoiries Serraris ne suffisent pas à expliquer les raisons de votre curiosité.
Toutes images « Serraris », dans l’écoulement du temps, symbolisent la permanence des Serraris dans l’Histoire.
Le sceau des Serraris scelle ainsi, la charte de la position « mortel immortel » de cette famille ?...
Héraldique Serraris.
Un désastreux préjugé hérité de la Révolution, laissa penser que les armoiries étaient l’apanage de la noblesse.
Les nobles ne furent pas les seuls à posséder leurs blasons.
Les Etats, les villes, les provinces, les corporations, les ecclésiastiques, les laïques, les roturiers, etc. eurent leurs armoiries.
De nos jours, toute personne qui le désire, peut porter et arborer un blason.
Trop souvent, l’héraldique est considérée comme une discipline dominée soit par des prétentions nobiliaires, soit par des préoccupations symboliques ou ésotériques, soit par l’effet « bling bling ».
En fait, le blason permet d’identifier une famille, une personne ; en outre de donner un « état civil » à de nombreux objets : œuvre d’art, antiquités, vaisselles, livres, etc., tout en les datant.
Serraris « Droit d’images ».
Chacun peut découvrir que son nom a laissé un « droit d’images » qui nous vient de l’Antiquité.
On nommait ainsi, en droit romain, le privilège possédé, à l’origine, par les patriciens seuls d’exposer, sous l’atrium de leur maison, leur propre image et celles de leurs ancêtres.
Dans certains cas, on brisait les images de ses ancêtres et on les jetait à terre pour les fouler aux pieds.
C’est ce que l’on fit plus tard pour les armoiries des nobles pendant la Révolution Française.


SHARE ON SOCIAL NETWORKS



OPINIONS


There is no rating for now. Be the first to rate!

GIVE A NOTE