ZAMORA

ZAMORA_Guipuzcoa_España
Ref. : COA110131

ZAMORA

19.90TTC

19.90HT

Desired support ( ? )

Any unauthorized use of images (unless proof of purchase) is prohibited.

DESCRIPTION

ZAMORA
Guipúzcoa
España

Celebran con particular estimacion nuestros genealogistas la esclarecida hidalguía de los habitantes dela provincia de Guipúzcoa, no solo por su incontestable antigüedad, mas aun por sus heróicas hazañas y continuada propagacion, teniéndose por cierto é indudable que los hijos de dicho suelo son los descendientes de Túbal, quinto hijo de Japhet y nieto del patriarca Noé, que con sus compañeros armenios y caldeos fueron los primeros pobladores de España, á donde vinieron á instalarse en el año 1800 de la creacion del mundo; siendo constante que se han distinguido en todos tiempos con resplandecientes proezas, inspiradas por su irresistible apego y acendrado amor al suelo patrio, de cuya integridad, posesion , fueros, leyes y costumbres se han mostrado siempre heróicos é invencibles defensores. En aquella tierra clásica de valor, lealtad y heroísmo, radicó la primitiva y antigua casa solariega de Zamora, de cuyos hijos se lee lo que sigue:

Los caballeros del linage de ZAMORA son muy buenos y antiquísimos hijosídalgo notorios, naturales de la provincia de Guipúzcoa, en donde tienen sus «casas solares desde muy remotos tiempos, llamadas de su apellido, encontrándose situadas una en Oyárzun, universidad de Irun, jurisdiccion de «Fuenterrabía, y otra en la Peña de Laya, junto á Hernani, procediendo am«bas del mismo tronco, aun cuando se observe cierta diferencia en sus escudos; delos cuales solares han salido muchos y esclarecidos caballeros, estableciéndose en diferentes lugares de estos reinos, sirviendo siempre con la «mayor lealtad á sus reyes, acompañando muchos señores de este linage á »Don Fernando III de Castilla al asedio y toma de Sevilla, en 1247, en donde »por sus señalados servicios fueron ricamente heredados, no solo en el repartimiento de dicha ciudad, sino en el de varios otros de Andalucía, en cuya «conquista se distinguieron, asistiendo tambien á la famosa batalla de las Na»vas de Tolosa y otras muchas que inmortalizan el valor castellano.»

Sirvieron tambien los caballeros de Zamora á los Reyes Católicos, no solo en las guerras de Granada, sino en la que sostuvieron contra Don Alonso de Portugal, que pretendía apoderarse de los reinos de Castilla y Leon. Halláronse igualmente al frente de los guipuzcoanos para recbazar las fuerzas francesas que por el mismo tiempo trataron de invadir la Península.

Por los años de 1400, Don Diego Sanchez de Zamora Aguilar, descendiente legitimo del linage de este apellido, y natural de Oyárzun, pasó á establecerse en la provincia de la Mancha, en donde fundó varios mayorazgos, procediendo de dicho caballero los señores de Zamora, que aun existen en la espresada provincia, los cuales al ejemplo de sus antecesores continuaron aumentando el lustre de su casa con nuevas fundaciones y esclarecidas alianzas, siendo muchos los que se han elevado á las mas altas dignidades eclesiásticas y civiles , políticas y militares. Don Fray Francisco de Zamora Aguilar fué general de la órden de San Francisco de la Observancia, y asistió como tal al santo concilio de Tiento, donde predicó varias veces, y ocupó el número segundo entre los siete generales de las distintas órdenes que asistieron al mismo , mereciendo no solo por sus eminentes virtudes sino tambien por su esclarecido talento, las mayores distinciones de los pontífices Pablo III y Pio IV, como se lee en acreditados autores *.

Desde el referido año de 1400, en que el linage de Zamora vino á radicar en la Mancha, hasta nuestros dias, los caballeros de esta casa han ejercido en dicha provincia los cargos mas honoríficos, desempeñando las funciones de alcaides de hijos-dalgo en Cuenca, siendo asimismo alféreces mayores perpétuos de la villa del Peral, regidores tambien perpétuos de Albacete, familiares del Santo Oficio é inquisidores de la Suprema, con otros muchos cargos, todos dignos del esclarecido lustre de su estirpe, de la cual todavía en nuestros dias florecen ilustres vástagos en Albacete y en la villa del Peral, donde han heredado buenos mayorazgos y casas solares de sus preclaros ascendientes.

Son las armas de este linage de Zamora, oriundos del solar de Oyárzun y establecidos en la Mancha:

" Escudo de gules y un castillo de plata con tres torres."

ZAMORA.
Los caballeros del apellido Zamora, espresado en el número anterior, procedentes de la línea cuyo solar radicó en el valle de Uranzo, en la universidad de Irun, llevan por armas el mismo

" Castillo de plata aclarado de azur en campo de gules; bordura de azur y en ella ocho estrellas de oro. "

ZAMORA
Los caballeros de este ilustre apellido, que descienden de la casa solar de la Peña de Laya, llevan por armas:

" Escudo partido en pal; el 1.° de gules y el castillo; el 2.° de plata y una cruz de gules floreteada como la de Calatrava. "


*********************************
ZAMORA
Guipúzcoa
Espagne

Nos généalogistes célèbrent avec une estime particulière la noblesse éclairée des habitants de la province de Guipúzcoa, non seulement à cause de leur antiquité incontestable, mais aussi à cause de leurs exploits héroïques et de leur propagation continue, étant certains et incontestables que les enfants de ce sol sont les descendants de Tubal , cinquième fils de Japhet et petit-fils du patriarche Noé, qui avec ses compagnons arméniens et chaldéens furent les premiers colons d'Espagne, où ils vinrent s'installer en l'an 1800 de la création du monde; étant constant qu'ils se sont toujours distingués par des exploits resplendissants, inspirés par leur attachement irrésistible et leur amour accentué pour la patrie, dont l'intégrité, la possession, les fueros, les lois et les coutumes ont toujours été des défenseurs héroïques et invincibles. Dans cette terre classique de courage, de loyauté et d'héroïsme, le manoir primitif et ancien de Zamora était enraciné, dont les enfants lisaient ce qui suit:

Les messieurs de la lignée ZAMORA sont de très bons et très vieux enfants notoires, originaires de la province de Guipúzcoa, où ils ont leurs «maisons solaires d'époques très reculées, des appels de leur nom de famille, se situant à Oyárzun, Université d'Irun, juridiction de «Fuenterrabía, et un autre à La Peña de Laya, à côté de Hernani, procédant du même tronc, même quand il y a une certaine différence dans leurs boucliers; dont beaucoup sont sortis de nombreux chevaliers éclairés, s'installant dans différents endroits de ces royaumes, servant toujours avec la "plus grande loyauté envers leurs rois, accompagnant de nombreux seigneurs de cette lignée" Don Fernando III de Castille au siège et à la saisie de Séville, en 1247, où »par leurs services désignés, ils ont été richement hérités, non seulement dans la distribution de cette ville, mais dans celle de plusieurs autres en Andalousie, dans la« conquête de laquelle ils se sont distingués, assistant également à la célèbre bataille de la Na »vas de Tolosa et bien d'autres qui immortalisent la valeur castillane. »

Les Chevaliers de Zamora ont également servi les Rois Catholiques, non seulement dans les guerres de Grenade, mais dans celle qu'ils ont tenue contre Don Alonso du Portugal, qui cherchait à s'emparer des royaumes de Castille et Léon. Ils étaient également à la tête des Guipuscoans pour récupérer les forces françaises qui tentaient en même temps d'envahir la péninsule.

Dans les années 1400, Don Diego Sanchez de Zamora Aguilar, un descendant légitime de la lignée de ce nom de famille et originaire d'Oyárzun, a continué à s'installer dans la province de La Mancha, où il a fondé plusieurs mayorazgos, provenant dudit monsieur les seigneurs de Zamora , qui existent toujours dans la province exprimée, qui, à l'instar de leurs prédécesseurs, a continué à augmenter l'éclat de leur maison avec de nouvelles fondations et des alliances éclairées, dont beaucoup ont atteint les plus hautes dignités ecclésiastiques et civiles, politiques et militaires. Fray Francisco de Zamora Aguilar était général de l'ordre de San Francisco de la Observancia, et a assisté en tant que tel au saint conseil de Tiento, où il a prêché plusieurs fois, et a occupé le deuxième nombre parmi les sept généraux des différents ordres qui ont assisté à la même , méritant non seulement pour ses vertus éminentes mais aussi pour son talent éclairé, les plus grandes distinctions des pontifes Paul III et Pie IV, telles que lues par des auteurs accrédités *.

Depuis l'année précitée de 1400, au cours de laquelle la lignée Zamora est venue résider à La Mancha, à ce jour, les messieurs de cette maison ont occupé les postes les plus honorifiques de cette province, remplissant les fonctions de gardiens d'enfants-dalgo à Cuenca. , étant également des lieutenants supérieurs perpétuels de la ville de Peral, également des dirigeants perpétuels d'Albacete, des parents du Saint-Office et des inquisiteurs du Suprême, avec de nombreux autres postes, tous dignes du lustre éclairé de leur lignée, dont ils prospèrent encore aujourd'hui descendants illustres à Albacete et dans la ville de Peral, où ils ont hérité de bons mayorazgos et maisons solaires de leurs ascendants ascendants.

Ce sont les armes de cette lignée Zamora, originaire du site d'Oyárzun et établie à La Mancha:

" De gueules et château d'argent à trois tours."

ZAMORA
Les chevaliers du nom de famille Zamora, exprimés dans le numéro précédent, provenant de la ligne dont le terrain était situé dans la vallée d'Uranzo, à l'Université d'Irun, portent les mêmes armes

"Château d'argent éclairé d'azur dans un champ de gueules; bordura d'azur chargé de huit étoiles d'or."

ZAMORA
Les chevaliers de cet illustre nom de famille, qui descendent de la maison solaire de la Peña de Laya, portent par les armes:

"Parti : au 1° de gueules au château; au 2° d'argent et une croix de gueules fleuris comme celle de Calatr



SHARE ON SOCIAL NETWORKS



OPINIONS


There is no rating for now. Be the first to rate!

GIVE A NOTE